Union Européenne

Completed Projects

Return to the full list

Base vie

Genainville (95)

Landscaping

Base vie

Year of supply :

2018

Surface area (m2) :

400

Total cost (€ excl. tax) :

680000

Project owner :

PNR du Vexin Français, mandaté par la ville de Genainville (95)

Project manager :

Eric Richard - KERO, architectes

Wood bundle company (companies) :

Construction Millet Bois (79)

Use of douglas Fir :

Le Douglas est utilisé en lamellé-collé pour la constitution des planchers bas, pour le platelage, les parements de façade à claire-voie et pour les volets coulissants à ossature métallique.
Eric Richard, de KERO architectes : « Le choix du Douglas résulte de notre longue pratique dans le domaine des constructions à ossatures bois. Cette essence offre pour nous un intéressant rapport qualité/prix pour un rendu de bonne qualité et une excellente pérennité. C’est un bois facile à travailler que les entreprises apprécient ».

Base vie

Description :

Le lieu, presque inaccessible, a dicté les principes du projet de cette base vie destinée à l'accueil et à l'hébergement des archéologues. Une construction légère, totalement réalisée en bois à l'exception de la soixantaine de pieux vissés sur laquelle elle est posée.

La construction, tapie au plus près du sol, une ligne droite tracée au milieu des arbres qui l'entourent et qui parfois la frôlent. Une ligne électrique alimentée en fin de chantier pour éclairer les locaux. Un poêle à bois pour chauffer la grande salle. La filtration naturelle par les plantes des eaux usées. Des principes simples, la rusticité affirmée d'un bâtiment confortable et discret, implanté à proximité des vestiges antiques.

Le plan, ordonnancé de façon limpide. Une zone d'accueil et de travail, généreusement ouverte sur le très beau paysage du parc, le temple en vis-à-vis. Une zone d'hébergement, abritée sous le large débord de toiture qui forme porche. Le  passage couvert qui les sépare. L'escalier qui mène à une petite plateforme belvédère qui domine le site.

La volumétrie épurée. Les façades sobrement revêtues d'un même bardage de planches. De grands panneaux coulissants referment les ouvertures aux longues  périodes d'automne et d'hiver quand l'équipement n'est pas ou très peu utilisé.  Derrière le bois des volets, le noir des panneaux stratifiés. Le dessin soigné d'une architecture de peu, inscrite avec soin dans une nature très belle, presque sauvage.