Union Européenne

Galerie des réalisations

Retour à la liste

Cathédrale Notre-Dame de Créteil

Créteil (94)

Lieu de culte

Cathédrale Notre-Dame de Créteil

Année de livraison :

2015

Surface de plancher (en m2) :

2000

Coût total (en € HT) :

5 750 000

Maître d'ouvrage :

Association diocésaine de Créteil - Créteil (94)

Maître d'oeuvre :

Architecture Studio - Paris (75)

Bureau d'étude bois :

Arborescence - Lyon (69)

Entreprise(s) lots bois :

Arbonis - Vesrosvres (71)

Utilisation du douglas :

Le douglas, utilisé ici en revêtement extérieur (claire-voie) et pour le mur rideau, a été choisi pour sa durabilité, ses qualités structurelles, esthétiques, ainsi que sa grande disponibilité. La section choisie a permis la réalisation d’une structure légère qui suit les courbes de l’édifice. A la conception, une attention particulière a été accordée au mode de découpe et de pose des carrelets pour éviter toute rétention d’eau.
L’imprégnation sous pression en autoclave garantit l’utilisation possible en pleine exposition aux intempéries (classe d’emploi 3.2*) et la pigmentation grise choisie permet d’anticiper la patine naturelle du bois.

Descriptif :

Un nouveau souffle architectural 

La commande faite à l’architecte est claire : doubler la capacité de la cathédrale de Créteil et lui donner une visibilité dans la ville. Conçue par Charles-Gustave Stoskopf, son architecture est caractéristique des années 70. Plus qu’une rénovation, il s’agit d’une requalification majeure du lieu de culte. Un dialogue est établi entre deux écritures architecturales différentes, mais cohérentes dans leur géométrie : la coupole dressée vers le ciel se déploie en deux coques revêtues de bois, comme deux mains jointes en prière qui se rencontrent au- dessus de l’autel. 

Mise en œuvre 

La modénature intérieure des coques est rythmée par la répétition des arcs. Le bardage bois rapporté permet de redonner la courbure de l’enveloppe. Pour réaliser le bardage à claire voie, les carrelets de section 40 x 40 mm ont été assemblés sur des modules préfabriqués. Leur disposition est rayonnante en plan et en vertical suivant une rotation constante.
Le vissage des carrelets a été réalisé sur la face interne afin de les dissimuler et les protéger des intempéries. les cadres sont assemblés sur des potelets fixés préalablement sur les arcs avant la pose du complexe d’étanchéité.