Union Européenne

Réalisations

Retour à la liste

Collège Henri Barbusse

Boucau (64)

Éducation/enseignement

Collège Henri Barbusse

Année de livraison :

2015

Surface de plancher (en m2) :

3 777

Coût total (en € HT) :

5 350 000

Maître d'ouvrage :

Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques (64)

Maître d'oeuvre :

Atelier Larroche Chorao Architectes Associés - Boucau (64)

Bureau d'étude bois :

ADOUR ETUDES - Bayonne (64)

Le Fil du Bois - Lahonce (64)

Entreprise(s) lots bois :

Coppet - Saint-Maurice (79)

Utilisation du douglas :

Revêtement extérieur (claire-voie, lame bois lamellé-collé, lame bois massif, panneau bois massif contrecollé, panneau contreplaqué), menuiserie extérieure et menuiserie intérieure. 

Collège Henri Barbusse

Descriptif :

Notice architecturale

Surface de plancher : 3777 m²

Surface cour et espace boisé : 1200 m²

Parking 40 places : 1650 m²

Coût des travaux : 5 920 000 € HT

 

Programme

Collège 450, comprenant :

- Salles de classes pour 15 divisions

- Une salle de restaurant et une cuisine pour 250 rationnaires

- CDI, pôle enseignants, pôle administratif, vie scolaire

- Salle polyvalent pour 100 personnes

- Cour de récréation et espace boisé

- 3 logements de fonction

- Pôle entretien maintenance avec cour de service

 

Contraintes site

Le projet est implanté dans un tissu urbain semi-diffus avec des maisons individuelles R+1 maxi.
La parcelle destinée au projet est bordée : au Nord par une forêt classée, à l’Est par un groupement de maisons individuelles, au Sud par la départementale et le Stade communal, à l’Ouest par un pâturage destiné dans un futur proche à être construit.
La parcelle est un pâturage en pente douce sur le coteau nord de l'Adour, avec de très belles vues dégagées sur l'Adour à l'Ouest et l'Adour et les Pyrénées au Sud, dès que l'on s'élève de 5 m du sol.
La très grande proximité avec un groupement de maisons individuelles à l'Est du site a nécessité une attention particulière afin d'éviter des nuisances visuelles et sonores trop importantes.
Le positionnement et le gabarit du parking, à l'ouest du site, a été imposé par la Municipalité et le Maître d'ouvrage.

 

Description projet

Le nouveau collège devait être implanté en lisière d’une zone boisée à première vue peu remarquable, extrêmement dense et non entretenue, constituée visiblement de robiniers, de lauriers et de quelques pins maritimes. Par une exploration rigoureuse mais difficile du bois en phase concours, nous avons pu découvrir de nombreux et beaux sujets de chênes lièges, constitutifs d’une ancienne subéraie. Dès lors, nous avons décidé de mettre en valeur la subéraie oubliée - par l’abattage de toutes les autres essences et la conservation de quasiment tous les chênes lièges existants- et de déployer les bâtiments du programme en forme de U autour de cet espace rendu remarquable.
Une partie importante de la cour de récréation est donc largement boisée et végétalisée, pour le confort de tous. Le généreux préau constitue une autre pièce maitresse du projet : volontairement surdimensionné et soutenu par des fins poteaux rythmés, son orientation idéale à l’Est le protège des vents dominants et des pluies fréquentes. Il permet en outre de relier à l’abri toutes les fonctions du collège.
Les façades extérieures (côté rue et avoisinants) sont composées d'un soubassement béton en rez-de-chaussée et d'un attique ouvragé en bois à l'étage, conférant au collège une échelle proportionnée au gabarit des maisons environnantes. Les façades sur rue à l’Ouest et au Sud sont traitées en double épaisseur : avec des galeries équipées de brises soleil en bois à l’étage et des galeries tampon en béton au rez-de-chaussée, permettant tout à la fois une protection solaire efficace et une mise en retrait des espaces de travail vis-à-vis des nuisances routières. Depuis les salles de classe de l’étage de ces façades, la vue donne exclusivement sur des terrasses bois et sur le paysage lointain, dégagé sur les Pyrénées, ou sur l’Adour. La totalité des ouvrages bois visibles (bardage, plafonds, bandeaux, poteaux, brises soleil) est réalisé dans un bois unique non traité – le douglas- qui confère au bâtiment une très belle homogénéité de teinte et de matière. Le Douglas mis en œuvre sur ce projet, provient exclusivement de forêts françaises, et plus particulièrement d’Auvergne.