Union Européenne

Completed Projects

Return to the full list

Groupe scolaire Louis de Vion

Montevrain (77)

Education/learning

Groupe scolaire Louis de Vion

Year of supply :

2016

Surface area (m2) :

5 187

Total cost (€ excl. tax) :

11 000 000

Project owner :

Ville de Montevrain / Aménagement (77)

Project manager :

Vincent Parreira - AAVP Architecture (75)

Use of douglas Fir :

Ossature bois, complété d'une vêture en bois (bardage à claire-voie et tasseau formant losange en Douglas). Cet ensemble forme un claustra ou un bardage.

Groupe scolaire Louis de Vion

Description :

Notice architecturale

L'écriture architecturale du groupe scolaire découle d'un passage constructif impliquant des jeux de traverses, de cadrages, de façades structurant le terrain, de pleins et vides et de la noblesse des matériaux. Cette écriture aborde la modernité de l'ouvrage dans la continuité des équipements de la ville, avec une composition douce aux matériaux pérennes.  Le béton préfabriqué comme composante urbaine forte formant le socle et le bois comme couronnement doux et chaleureux. La volonté de minimiser le nombre de matériaux nous permet également de structurer le projet dans une lecture claire des usages et des fonctions, par des rythmes doux, des profils variés et des respirations à travers la matière complétées par des tableaux successifs mettant en scène le paysage. Positionnés dans l'axe est-ouest et quasiment au centre de la parcelle le restaurant et le centre de loisirs ferment la quadrature de l'école maternelle au nord, sur un bâtiment à rez-de-chaussée ponctué de vigies légères en treilles de bois en mélèze apportant les hauteurs demandées des différents programmes, tout en dégageant de la masse bâtie des patios signifiés depuis l'extérieur par un moucharabieh de béton fibré - un jardin caché.

 

Contexte du projet

La commune de Montévrain se situe dans le département de Seine et Marne. Faisant partie de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, elle bénéficie d'une dynamique intercommunale qui lui a permis de se développer et d'accroître avec beaucoup de qualité son environnement pour l'ensemble des habitants.

Le groupe scolaire fait partie de la ZAC Montévrain-Val d'Europe et s'intègre dans un projet d'ensemble qui depuis plusieurs années organise la transition difficile de construire sur les terrains agricoles sans se perdre dans un étalement urbain énergivore et peu réfléchi. Le nouvel éco-quartier se situe en charnière des communes de Montévrain et de Chessy et porte un rôle fédérateur à l'échelle du territoire de ces deux communes. S'inscrivant dans le rayonnement du réseau du boulevard du Grand Fossé, le site du nouvel équipement longe l'avenue de la Société des Nations qui relie le centre-ville par des routes plus sinueuses et historiques. Ce développement économique et urbain sollicite pour nous de véritables sujets de réflexion sur le devenir de la ville et de ses habitants. En soit, la perception qu'ont les habitants de cette écoconstruction de l'urbanité, entre le patrimoine d'une ville datant du Xème siècle et la ville moderne du XXème, nous semble dans ce contexte là une opportunité d'un développement durable de la ville par de nouveaux quartiers.

 

Descriptif technique

Le projet se compose de :

- 12 classes élémentaire

- 8 classes maternelle

- 1 centre de loisirs

- 1 logement de fonction

- 1 service restauration

- 34 places de stationnement

L’école maternelle s’organise harmonieusement avec le restaurant et le centre de loisirs pour constituer la cour autour d’un patio, à l’image d’un cloître. Le bâtiment se déplie en L au Nord-Ouest, se prolonge au sud formant un U par le restaurant comme un élément de transition entre les deux cours qui se prolonge par le centre de loisirs à l’Est. Le préau est créé par la traversée en façade nord-est d'un bâtiment pont abritant les classes évolutives ; ce vide créé en rez-de-chaussée vient constituer une respiration et un cadrage depuis le parvis extérieur.  L’ensemble des classes s’oriente au Sud et font front à la restauration dont l’accès reste couvert pour les enfants. Le volume du Centre de Loisirs est sobrement inscrit sur rue par une façade percée d'un moucharabieh en béton préfabriqué et teinté dans la masse. Un passage reliant les cours met à distance le CDL et la restauration, espace partiellement abrité et planté, une clôture basse viendra contrôler et limiter la surveillance des enfants. La restauration se divise en deux s’ouvrant sur les cours respectives des écoles. L’élémentaire en étage est, dans sa périphérie, constitué d'un mur à ossature bois, complété d'une vêture en bois (bardage à claire-voie et tasseau formant losange en Pin Douglas appelé Treille) ou d'un mur rideau en bois pour les espaces spécifiques autres que les classes. Cet ensemble forme un claustra ou un bardage au gré du programme. Il assoit avec soin l’identité du groupe scolaire dans un domaine largement minéral de béton, mais tend à respecter ce lien dans l’enceinte construite du projet. Le projet tend à s’inscrire dans une démarche HQE. En effet, il s’agit du premier groupe scolaire à énergie passive d’Ile-de-France.